• Le 21 novembre 2019
  • A l'IUT de La Roche sur Yon, amphi B, bâtiment G
    A 18 h 15
    Gratuit pour les étudiants dont les adhérents UP
    5 € tout public
    Aucune réservation, billetterie sur place

La matière de l'univers est constituée en gros de 3/4 d'hydrogène et de 1/4 d'hélium, les autres éléments n'y participant que pour 1% environ. L'hydrogène est le principal combustible des étoiles, dont le soleil, où il se transforme en hélium.
Pour produire du travail  mécanique, l'homme d'aujourd'hui utilise des machines thermiques qui utilisent la chaleur à haute température produite par des combustibles fossiles ou par des réactions nucléaires. Or, il s'agit d'un gaz actif, thermiquement (effet de serre) et chimiquement (acidification des océans). La poursuite de l'évolution actuelle conduit, sur terre comme en mer, à une extinction massive des espèces végétales, animales et humaine. Pour stopper cette course à l'abîme il faut arrêter d'utiliser l'énergie des combustibles fossiles. L'hydrogène pourrait être un vecteur d'énergie du futur. Il a une énergie de combustion comparable à celle des hydrocarbures. Aujourd'hui, de grandes firmes se lancent dans l'aventure comme Air Liquide (production), CEA (électrolyse), Toyota (voitures) et d'autres. Des voitures et des bus commencent à être utilisés au Japon, en Californie et en Europe. 
Lors de cette conférence, Martial Chabanel abordera les thèmes suivants :
l'hydrogène sur terre et dans l'univers ; l'hydrogène, combustible du soleil et des étoiles ; la fausse équivalence entre chaleur et travail ; le rendement des machines thermiques et des pompes à chaleur ; pourquoi doit-on abandonner les combustibles fossiles ? les avantages de l'hydrogène comme vecteur d'énergie et les problèmes associés ; l'implication  de grandes firmes industrielles dans la filière hydrogène ; la compétition à venir entre batteries et hydrogène pour les transports.

Martial CHABANEL a suivi une formation d'ingénieur chimiste avant de devenir docteur d'État à l'Université de Nancy, puis professeur à l'Université de Nantes, et enfin Professeur émérite depuis son départ à la retraite en 2008. Il s'est consacré à la recherche et à l'enseignement dans les domaines de la chimie physique, discipline orientée vers l'étude de la structure de la matière au moyen de méthodes physiques. Ainsi le Professeur Chabanel a notamment étudié les solutions de sels de lithium dans des solvants organiques comme l'acétone ou l'éther en utilisant entre autres la spectroscopie infrarouge.
Il est l'auteur d'une soixantaine d'articles scientifiques et de quatre ouvrages : Spectroscopie Moléculaire, Thermodynamique chimique, Liaison chimique et spectroscopie, et Thermodynamique chimique cours et exercices (2011).