• Le 30 janvier 2020
    Campus de La Roche-sur-Yon
    IUT La Roche sur Yon - Amphi B - Bâtiment G
    18 h 15
    Gratuit pour les étudiants dont les adhérents UP
    5 € tout public
    Pas de réservation, billetterie sur place

La musique médiévale que nous connaissons est contenue dans des manuscrits d'origine ecclésiastique ou seigneuriale, elle est essentiellement vocale. Il s'agit d'œuvres savantes, écrite le plus souvent par des lettrés, clercs ou nobles ; la musique est alors considérée comme une science et nous n'avons pratiquement aucune connaissance du répertoire populaire ou traditionnel de l'époque.
À partir du XIIIe siècle, les sculptures, les fresques et les miniatures témoignent de nombreuses représentations d'instruments, mais les manuscrits ne donnent que peu d'indications sur leur utilisation, la voix semble avoir été la préoccupation majeure des chantres et des poètes courtois. Il y a une apparente contradiction entre la représentation iconographique des instruments et la pratique musicale au Moyen Âge. Pour bien comprendre ce phénomène, il faut avoir une idée suffisamment précise de l'évolution musicale. Guy Robert tente de donner quelques clefs pour une meilleure compréhension de cette époque si riche en musiques à découvrir.
La conférence comporte de nombreuses projections de miniatures, des vidéos et des illustrations sonores. Elle est accompagnée d'une petite exposition de reproductions d'instruments de musique d'époque, elle sera illustrée musicalement par le conférencier.

Guy Robert fait partie de la première génération de musiciens qui on fait redécouvrir la musique ancienne en France. Sa carrière est dévouée tant à l'enseignement qu'aux concerts et à la direction d'ensembles de musique spécialisés dans ce répertoire.
Enseignant, il est d'abord assistant technique à l'Université de Poitiers sous la direction de Mlle Solange Corbin, puis professeur à l'Institut de Musique Liturgique de l'Université Catholique de Paris et devient professeur titulaire de musique ancienne dans les conservatoires contrôlés par l'État.
Sa carrière musicale l'a emmené dans le monde entier et il a participé comme soliste ou à la direction à plus de soixante enregistrements discographiques. Il a également écrit des musiques pour des spectacles et des films dont Perceval le Gallois d'Éric Rohmer. Il est actuellement directeur de Perceval groupe de recherche et de diffusion des musiques médiévales.