• Le 19 novembre 2020
    Campus de La Roche-sur-Yon

    IUT LA ROCHE SUR YON - Amphi B - Bâtiment G
    18h30
    Gratuit pour les étudiants dont les adhérents à l'UP
    5 € tout public
    Pas de réservation, billetterie sur place

    false false

L’époque baroque a été marquée par un phénomène à la fois fascinant et déroutant - celui des castrats chanteurs - qui a commencé au début du XVIIe siècle et s’est amplifié jusqu’au milieu du XVIIIe siècle. A l’église d’abord, puis à l’opéra, les castrats ont régné sur la création musicale au point de devenir de véritables « stars » adulées des princes et du grand public européen. C’est pour eux qu’a été écrit le grand répertoire lyrique pendant deux siècles. A l’église, dans tout le monde catholique, ils ont remplacé les femmes qui n’avaient pas le droit de chanter en public.
Aujourd’hui les castrats ont disparu. Il faut donc trouver un moyen de les remplacer. Pendant longtemps, les cantatrices modernes ont incarné, en travesti, les rôles de héros masculins incarnés par les castrats. Mais la vogue de la musique baroque, dès les années 1970, a progressivement mis en avant les voix de contre-ténors : avec leur voix de tête (fausset), ils peuvent remplacer les parties de castrats contraltos et conserver cette part d’androgynie qui caractérisait les « dieux absolus » du XVIIIe siècle.
Avec une riche iconographie et de nombreux extraits musicaux, Patrick Barbier, spécialiste des castrats, relate cette histoire musicale qui n’a pas fini de nous surprendre.
Il signera son Histoire des Castrats et son dernier ouvrage, Pour l’amour du baroque, à l’issue de la conférence.

Patrick Barbier

Italianiste et historien de la musique, il est professeur émérite de l’Université catholique de l’Ouest (Angers). Il a écrit une trilogie sur les castrats, dont l’Histoire des Castrats, traduite en une douzaine de langues. Il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages sur l’époque baroque et l’époque romantique, parus chez Grasset. Son Voyage dans la Rome baroque a reçu le Prix Thiers 2019 de l’Académie française.
Patrick Barbier donne des conférences dans de nombreux pays et préside le Centro Studi Farinelli à Bologne. Il est aussi vice-chancelier de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire.