• Le 18 février 2021
    Campus de La Roche-sur-Yon
    IUT LA ROCHE SUR YON - Amphi B - Bâtiment G
    18h30
    Gratuit pour les étudiants dont les adhérents à l'UP
    5 € tout public
    Pas de réservation, billetterie sur place
    false false

Les frontières correspondent aux limites des Etats. Après la chute du mur de Berlin, l’idée d’un monde sans frontières, d’une sorte de « grand village global » a émergé dans les pays qui bénéficiaient le plus des avantages de la mondialisation. Mais pour la grande majorité de la population mondiale, les obstacles au franchissement des frontières n’ont cessé d’augmenter au cours de ces vingt dernières années.
De ce fait, la pression migratoire est apparue comme un phénomène grandissant dans les pays développés, avec notamment l’édification de murs, de barrières et de divers obstacles pour contrôler les frontières.
Dans quelle mesure la politique restrictive des Etats est-elle un moyen de contrôler les flux migratoires ?
La conférence sera largement illustrée par des cartes et des photos de terrain. Par ailleurs, le thème est traité sur le blog qu’il anime : https://beyondborderlines.wordpress.com/

Laurent HASSID

Il  est docteur en géopolitique à l'université Paris 8 (Nation et Etat en Slovénie : la question de la citoyenneté), chercheur associé à l'université Bordeaux 3 à EEE (Europe, Européanité, Européanisation) sur les Balkans.
Ses thèmes de recherches sont la géopolitique de la Slovénie, les frontières et enjeux ethniques dans les Balkans.
Il est aussi chargé de cours à l’université Paris 13 et professeur de géopolitique dans plusieurs écoles de commerce.
Il a donné de nombreuses interventions à la radio (France Culture), à la télévision et en conférences sur les Balkans, les frontières, sur les murs frontières… en y intégrant maintenant les enjeux géopolitiques du réchauffement climatique.