• Du 06 octobre 2020 au 15 décembre 2020
    false false
  • 8 cours de 2 heures - Tarif : 72 €
    De 10 h à 12 h, les mardis 06 et 13 octobre 2020 ; les 04, 17 et 24 novembre 2020 ; les 01, 08 et 15 décembre 2020.

S’il y a une sorte de logique dans l’histoire, c’est bien celle qui préside aux enchainements catastrophiques qu’ont pu connaître le Proche et le Moyen-Orient, sinon toute l’Afrique au nord du Sahara au cours du XX° siècle.
Un siècle de « turbulences » initié par le déclin puis la disparition de l’Empire Ottoman. Cette chute de l’Empire ottoman ouvre, pour le monde arabe, une longue période de conflits qui sont, pour partie, la conséquence des accords Sykes-Picot de 1917 : quel avenir pour une « nation » arabe ? Quels découpages des territoires, quelles « frontières » pour les futurs Etats, quels régimes même pour ces Etats ? Et, dès la fin du XIX° siècle, alors que s’implantent les premières « colonies » juives, monte la revendication d’un Etat pour les juifs (en Palestine ou ailleurs).
Entre nationalisme, colonialisme à l’ancienne, intrusion des grandes puissances, tout y est. C’est en partie le Liban, la Syrie des alaouites. Ajoutons le pétrole pour étoffer de géopolitique toutes ces tensions plus ou moins latentes et mêlons-y la résurgence d’un islam radical aves les Frères musulmans jamais loin de s’inscrire dans le Wahabisme né au XVIII° siècle : on a tous les éléments d’une longue situation explosive qui est loin d’être achevée. C’est toute l’ambition de ce cours.

Alain Miossec, agrégé de géographie, professeur des universités honoraire (Nantes), ancien recteur des académies de la Guadeloupe et de Rennes (2005-2011). Membre de l’Académie de Marine. Auteur d’une thèse de doctorat d’Etat (1993) intitulée « la gestion de la nature littorale en France atlantique, étude comparative avec les Etats-Unis, les Pays-Bas, le Royaume Uni et l’Espagne ». Auteur et éditeur d’ouvrages concernant la mer et les littoraux.